Comment protéger votre maison contre les dégâts de tempête ?

Accident de la vie privée : êtes-vous assuré ?
janvier 28, 2021

Comment protéger votre maison contre les dégâts de tempête ?

Au printemps, les tempêtes sont rarement une partie de plaisir quand elles vous tombent dessus. Et malheureusement, Monsieur ou Madame Météo les annonce de plus en plus régulièrement ces dernières années. Comment limiter les dégâts dans votre habitation et votre jardin ? Et quelle assurance intervient en cas de dommage ?Protéger votre maison contre les dégâts de tempête

Arbres déracinés, tuiles ou meubles de jardin emportés par le vent, cave inondée… Vous vous en passeriez volontiers. Nos conseils de prévention peuvent vous éviter bien des ennuis.

Conseils de prévention

À l’extérieur

  • Vérifiez régulièrement votre toiture. Si des tuiles ont bougé ou sont cassées, faites-les remplacer dans les plus brefs délais pour éviter que le vent ne s’engouffre.
  • Vérifiez la présence éventuelle de fissures au niveau de la cheminée et faites-la réparer si nécessaire.
  • Fixez solidement les panneaux solaires, les gouttières, les antennes (paraboliques), etc., surtout sur les côtés et les coins de la maison.
  • Les volets (roulants) sont-ils encore en bon état ? Ils protègent les fenêtres du vent, de la pluie et des objets emportés par les rafales.
  • Fermez les portes, les fenêtres et les portes de garage si une tempête ou un orage s’annonce.
  • Assurez-vous que les gouttières et les tuyaux d’écoulement ne soient pas obstrués par des feuilles ou d’autres déchets afin de garantir l’évacuation des eaux de pluie.

À l’intérieur

  • Contrôlez chaque année la charpente et la sous-toiture. Les dégâts provoqués par les vers ou les rongeurs fragilisent en effet la stabilité de la toiture.
  • Réparez les fissures le plus rapidement possible afin d’éviter les infiltrations d’eau.
  • Installez des parafoudres sur vos prises de courant pour vous protéger contre les surtensions causées par la foudre sur le réseau électrique.
  • Débranchez un maximum d’appareils électriques (ordinateur, télévision, radio, etc.) à l’approche d’un orage. Débranchez de toute façon la télévision et l’ordinateur.
  • Ne prenez pas de bain ou de douche en cas de foudre. L’eau est en effet un excellent conducteur d’électricité.

Dans votre jardin

  • Placez un maximum d’objets à l’intérieur (meubles de jardin, parasols, décoration, etc.).
  • Enlevez les branches mortes des arbres ainsi que les branches qui pourraient tomber sur votre habitation (ou celle de vos voisins) en cas de tempête ou d’orage.
  • Vérifiez régulièrement si vos arbres sont en bonne santé et en mesure d’affronter une forte tempête. Ce sont surtout les arbres feuillus qui présentent un risque lors des orages d’été car leur feuillage est fortement emporté par le vent.
  • Vérifiez si la clôture est encore suffisamment solide.
  • Fermez l’abri de jardin.
  • Restez à l’intérieur pendant la tempête ou l’orage et ne vous abritez sous aucun prétexte sous un arbre.

Que faire en cas de dégâts de tempête

Vous avez subi des dégâts malgré vos mesures de précaution ? Commencez par déterminer s’il s’agit de dommages urgents ou non.

Dans le premier cas et s’il y a un danger, appelez les pompiers le plus rapidement possible. Si, par exemple, le vent a emporté une partie de votre toit, il est préférable de faire immédiatement effectuer les réparations nécessaires pour éviter d’aggraver la situation.

Les dommages causés à votre habitation par la tempête sont en principe couverts par votre assurance incendie. Déclarez donc immédiatement le sinistre à votre assureur ou votre courtier. Prenez des photos de tous les dégâts avant de nettoyer ou déblayer. Mais ne jetez rien avant qu’une expertise n’ait eu lieu.

Pour préparer au mieux cette expertise, rassemblez toutes les informations nécessaires : description détaillée des dommages complétée par les photos que vous avez prises, valeur des objets endommagés (marque, modèle, factures d’achat, photos), etc. Plus votre dossier est complet, plus vite votre courtier et votre assureur pourront traiter votre dossier.

La plupart des assureurs proposent une réparation en nature, mais vous pouvez aussi choisir votre propre réparateur ou effectuer vous-même les réparations avec l’indemnisation que vous recevez.

Une assurance habitation n’est pas l’autre

Dans la plupart de cas, vous devrez supporter vous-même une partie des coûts. C’est ce que l’on appelle la franchise. Le montant de cette franchise, mais aussi l’étendue des couvertures, peuvent fortement varier d’une assurance à l’autre.

Vérifiez donc attentivement votre police : les dommages causés aux panneaux solaires, aux meubles de jardin, à l’abri de jardin, à la serre et aux clôtures sont-ils assurés ? Si vous avez une piscine extérieure, vous devrez très probablement ajouter une couverture spécifique à votre assurance incendie.

Attention, votre assurance incendie ne couvre pas, par exemple, les dommages causés par la grêle à votre voiture si celle-ci était garée dans votre allée pendant la tempête. Dans ce cas, vous pouvez faire intervenir l’assurance omnium de votre voiture ou ajouter à votre assurance auto une garantie qui couvre spécifiquement les dégâts de tempête.

Vous voulez la meilleure protection pour votre habitation ? Contactez-nous pour savoir quelle assurance vous convient le mieux.

MERCI AG Insurance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

rdv